Des coloriages et du monde merveilleux de la lonesome camionneuse

D’aucuns prétendent que les cartes sont des COLORIAGES. Je commencerai donc par celui-ci:

Du coloriage??? Honteuse sous-estimation issue de cerveaux lents et frustrés, qui doivent sans doute estimer que Léonard était un barbouilleur, Kandinsky un badigeonneur, Titien un gribouilleur et Walt Disney un peintraillon (OUAIS, Walt Disney, grand génie de l’image, PARFAITEMENT). Augurons que ces insulteurs à la petite semaine ont quelque complexe violent et caché de n’avoir jamais réussi à esquisser une figure plus signifiante qu’un étron dans un bidet (je ne suis pas vénère, je suis sévère mais juste, na).

Et même si les cartes ne servaient qu’à colorier le monde, et pas à faire la guerre ou de la politique, à déchiffrer le monde, à donner son avis, à s’orienter, à se perdre et à se retrouver, ce serait quand même trop cool, na. Les cartes, c’est pas  juste une image, non malheureux mortels, on peut aussi y dessiner la couleur de nos rêves.

Comme vous l’aurez remarqué au nombre de « na », la lonesome camionneuse est légèrement susceptible sur le sujet des trucs qu’elle fait dans la life. Les cartes, les blogs, les gâteaux, les thèses, vous rien dire à ce propos, COMPRIS? Car quand lonesome camionneuse fâchée…

Alors ouaiche ma poule, depuis la cabine du monster truck, elle vous a dessiné un peu comment s’organise sa life sur notre triste planète, qui aurait bien besoin d’un petit COLORIAGE tiens.

Voici donc, en exclusivité supra-luminique, le monde selon la lonesome camionneuse (et ça rigole pas dites-donc) (cliquez dessus, ou vous ne verrez rien, hein):

Les p’tits cœurs sont une intervention de Sneaky Princess (vade retro, cucuterie!), ils désignent les villes du kif de la boulasse intergalactique pour les rouges (l’Italie dans son entièreté étant considérée comme une ville du kif), les kifs roses désignant la boulasse galactique et amicale où se situent mes amis le Bonze très précieux et la Philosophe au chat (I miss you guys).

Alors bon évidemment je voulais mettre des liens ultra-pertinents vers les posts correspondants mais comme je suis une quiche intégrale en html et que ça fait une heure que je m’énerve, je lâche l’affaire et vous conseille de fouiller tout seuls sur le blogue, parce que la fonction rechercher c’est pas fait pour les chiens, et puis j’ai des courses à faire.

Pour finir, une fois que vous aurez déchiffré ce devisement du monde d’une acuité plus grande que le fil à couper le beurre, je voudrais rappeler qu’aujourd’hui est un jour solennel, nous célébrons Strasbourg libérée et la Princesse du Son, être de sagesse et de lumière. Recueillons-nous mes frères, et place à la teufasse.

BFF meuf (comme on dit chez les jeunes).

2 réflexions sur “Des coloriages et du monde merveilleux de la lonesome camionneuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s