Que sont les ingénieurs américains devenus?

Première puissance mondiale, et pourtant parfois on n’en croit pas ses yeux tant des détails techniques à la con vous ruinent la vie ! Selon toute vraisemblance les ingénieurs des Ponts et Chaussée ne sont ici que petit bière (voire de la pisse d’âne). Pourtant les Américains sont censés apprécier le confort non ? Les exemples qui suivent vous feront comprendre pourquoi, au fond, j’en doute. Nation de pionniers encore et toujours au XXIème siècle, puisque plus souvent qu’à son tour on se croirait revenu dans La petite maison dans la prairie

En effet, si les Américains aimaient vraiment le confort, (premier exemple imparable), qu’on m’explique le pourquoi des fenêtres à guillotines et quel peut bien être leur intérêt par rapport à des fenêtres à double battant : elle ne peuvent s’ouvrir qu’à moitié, leur configuration interdit tout nettoyage de l’extérieur de la fenêtre (sauf en mode suicide ou en payant à prix d’or un laveur de vitres) et elles ne permettent qu’une mauvaise isolation. Enfin ça c’est le cadet des soucis aux Etats-Unis, le surchauffage l’hiver est un principe bien ancré dans les mentalités, vive le gaspillage d’énergie ! Parfois il fait tellement chaud que les fenêtres sont ouvertes par -10°C ! Et depuis le temps qu’en Europe on utilise ces trucs bien pratiques qu’on appelle des battants, ça ne leur est pas passé par la tête de nous imiter. Fierté nationale mal placée sans doute.

AH ! Et le pommeau de douche avec tuyau flexible ! Ici ça n’existe pas. Ce qui n’est pas trop gênant quand on prend une douche, la pomme au-dessus de votre tête dispense de l’eau chaude en abondance (gaspillons, c’est trop bon !) donc c’est quand même un peu difficile de garder les cheveux secs mais soit. Par contre quand il faut nettoyer ou rincer la baignoire c’est une autre affaire ! Je me retrouve à tout rincer A L’EPONGE quand avec un tuyau c’est fait en deux temps trois mouvements…

Sortons des appartements, sortons de Manhattan et regardons un peu les glorieuses infrastructures nord-américaines: les routes sont définitivement moisies, souvent complètement défoncées (même dans Manhattan d’ailleurs), tu te croirais au Moyen-Âge tellement ça secoue merci mon Dieu pour les voitures et leur suspension. On n’est plus bercé par la route, juste secoué (moi qui comptais dormir dans le bus New York – Montréal, tintin !)

Quant aux poteaux électriques, les pauvres portent toute la misère du monde : haute tension, wi-fi, fibre optique, tout tout tout sur le même poteau, rien n’est enterré donc, et chaque maison se branche à sa guise avec plein de fils qui pendent partout et des poteaux qui penchent dangereusement… Voyez la photo ci-dessus, prise à Jersey City une banlieue DENSE de New York (oui ce n’est pas réservé aux périurbains lointains). Résultat au moindre petit coup de vent, pouf ! tous les poteaux sont soufflés et 5000 personnes se retrouvent sans électricité pour 2 jours. Caramba ! Une petite tempête de 1999 et y a plus personne ici – tout le chambardement sur la mauvaise gestion de l’épisode neigeux par le gouvernement en France me fait bien rigoler : cet automne la Long Island Rail Road compagnie (un RER new-yorkais en gros) faisait une campagne de pub pour expliquer que des retards pourraient s’expliquer par… la chute de FEUILLES sur la voie !!

Ce qui me fait penser à une superbe planche du Bouclier Arverne d’Astérix : pensez aux infrastructures américaines comme au foie d’Abraracourcix quand la feuille d’hépatique lui tombe dessus ! Je n’ai pas retrouvé la planche exacte mais voici l’idée…

D’après les ouvrages historiques que j’ai lus sur la région de New York j’ai pu constater que les trains de banlieue de la région vont à la même vitesse qu’en… 1900, peu ou prou. Eh oui, les grosses bagnoles c’est bien beau mais ça vous met les trains dans un état…

Enfin, ne médisons pas trop, les Américains ont gardé toute leur puissance de création technique en inventant un objet aussi pratique qu’esthétique : la « couverture à manches » !!! Voyez plutôt ! Ca fait pas envie ça?

10 réflexions sur “Que sont les ingénieurs américains devenus?

  1. Eh bien je n’appellerai quand même pas ça des insultes, plutôt des critiques, mais j’avoue que je n’ai pas eu le courage de traduire! Mea culpa!

  2. Ca me rappelle l’Inde! :)
    Le système électrique précaire; les fenêtres à guillotine dans le train qui s’effondrent sur ta gueule et qui laissent passer un sympathique filet d’air froid dans ton cou pendant toute la nuit. Les routes ont l’air dans le même état. Par contre pour la douche : pas grave qu’il y ait pas de tuyau : il y a des bonnes pour faire le travail!
    Finalement c’est beau l’universalisation (dixit Boutin)!

    Love

  3. Pingback: Photo de mariage, Brooklyn / Wedding picture, Brooklyn « Wandering City

  4. Le coup des feuilles, ils nous l’ont fait sur le RER D cet automne, pour justifier un trafic réduit pendant une semaine: la moitié des trains au moins ont été mis en maintenance en même temps (ben quoi, ils n’allaient pas s’emm…der à faire un roulement!) pour cause d’essieux usés par la chute des feuilles mortes… On aura vraiment tout entendu, à la SNCF!!

    • Ha ha!! Oui la SNCF a quelques problèmes mais si tu fréquentais un peu n’importe quelle compagnie américaine de trains (métros, trains de banlieue, trains régionaux) tu rigolerais encore moins :) Mais j’ai prévu un post sur la MTA, le métro new-yorkais, pour raconter ça!

  5. Pingback: Smile, Paris, smile! « Wandering City

  6. Pingback: Souvenirs de Montréal « Wandering City

  7. Pingback: Mesurer le monde « Wandering City

  8. Pingback: Des excréments et de leur déposition « Wandering City

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s