Photo de mariage, Brooklyn / Wedding picture, Brooklyn

Qu’est-ce qui fait la richesse du front d’eau de Brooklyn, Queens et j’en passe ? « It’s the view », bien sûr ! Toute cette forêt de pénis gratte-ciels vue de l’extérieur produit en effet des paysages grandioses… Et c’est sur la plage du parc de Dumbo (pas l’éléphant, le nouveau quartier tendance entre les ponts de Brooklyn et de Manhattan, un ancien quartier industriel aujourd’hui totalement colonisé par les bobos, les galeries d’art et les Starbucks) que viennent se faire photographier les futurs mariés et leurs témoins, devant le symbole de la puissance américaine, la skyline, et devant le pont…

C’est un bel arrière-plan de carte postale que ce pont de Brooklyn, terminé en 1883, jeté au dessus de l’East River comme un signe d’unité entre le centre et la périphérie de la ville, unité entre l’Est et l’Ouest, le passé (les piles gothiques) et l’avenir (les haubans d’acier). D’aucuns le trouvent trop lourd, trop touristique, laid en somme. J’ai été trop émue par le paysage la première fois que je l’ai vu et traversé pour lui tenir rigueur de son allure un peu massive…

C’est aussi une jolie histoire : le premier concepteur du pont[1], John Roebling, mourut d’un accident ; son fils reprit la direction du chantier mais, sévèrement handicapé par un accident de décompression pendant qu’il travaillait, il finit le pont confiné dans son brownstone de Brooklyn Heights, surveillant les travaux à la jumelle et confiant à sa femme Emily les instructions qu’elle relayait au chantier.

Alors, bon vent aux mariés !

♦ ♦ ♦

What explains the rich potential of Brooklyn’s, Queens’ and so on’s waterfront? “It’s the view”, of course! All this forest of penises skyscrapers, seen from the outside, creates actually grandiose landscapes… And on Dumbo’s beach (no, not the elephant, but the new trendy neighbourhood between the Brooklyn and Manhattan bridges, a former industrial district today totally colonized by yuppies, art galleries and Starbucks) come the newlyweds, their groomsmen and maids of honor, to be taken in picture, in front of the symbol for American power, the skyline, and in front of the bridge…

This Brooklyn Bridge is a beautiful postcard background. Finished in 1883, thrown across the East River like a sign of unity between the center and the periphery of the city, unity between East and West, between the past (the gothic piers) and the future (the steel stays). Some may find it too heavy, too touristic, ugly in sum. I have been too touched by the landscape the first time I’ve seen and crossed it to hold his quite massive aspect against him…

This is also a nice story: the first engineer of the bridge[1], John Roebling died in an accident; his son took the construction over but was severely handicapped by a decompression accident while he worked on the bridge, he finished the bridge confined to his brownstone in Brooklyn Heights, watching the work in progress with binoculars, entrusting his wife Emily with instructions she conveyed to the construction site.

So, fare thee well, newlyweds!

 

1. Oui, à cette époque il y avait encore des ingénieurs aux Etats-Unis…enfin celui-là était allemand mais bon.

Yes, at this time there were still some engineers in the United States…although this one was actually… German!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s