Talons / Heels

La New-Yorkaise moyenne n’est pas une icône de mode. Contrairement aux traîtreuses apparences de Sex & the City – Je reviendrai sans doute sur ce point à moultes reprises dans ce blog, étant donné son importance vitale.

A chaque saison sa chaussure. L’été, la tong déferle. Horreur, malheur (nous disent les magazines féminins), la tong est total out ! Inutile de dire que je n’ai pas soulevé les foules avec mes spartiates, malgré l’évidence de mon sens pointu de la fashion. Hier (vague de chaleur) j’ai même croisé une fille en tailleur croisé gris ET TONGS !!

L’automne venu donc, c’est baskets ou chaussures informes. Mais aussi bottes (là, la moyenne s’améliore nettement je l’admets) et talons aiguilles incroyablement hauts perchés, qui se multiplient sur le bitume le samedi…

« Je ne comprends pas non plus d’ailleurs comment les dames peuvent marcher avec leurs hauts talons. » [1] Ben nous non plus, mais on le fait !

The average New York girl is no fashion icon. Despite the misleading appearances of Sex & the City. – I will probably come back to this question many times in this blog, given its vital importance.

Every season has its shoe. In the summer, flip-flops are literally overwhelming. Horror, eyesore (as the women’s magazines tell us) flip-flops are totally out! As a consequence, I didn’t draw crowds with my nice Roman sandals, despite the evidence of my acute sense of fashion. Yesterday (heat wave) I even passed a girl in suit AND FLIP-FLOPS!!

So, in the fall, it’s sneakers or shapeless shoes. But also boots (there, the average is getting higher I have to admit) and high high high stilettos, proliferating on the asphalt on Saturdays…

“I don’t understand either how ladies can walk with high heels” [1] Well, neither do we, but we can!

 

1. Marcel Mauss, « Les techniques du corps », Journal de Psychologie, XXXII, no 3-4, 15 mars – 15 avril 1936.

2 réflexions sur “Talons / Heels

  1. Une explication proposee par Garance Dore (oui je m’attarde aussi sur des blogs de mode parfois), les New Yorkaises porteraient des tongs meme en hiver pour ne pas abimer leur pedicure. Mouais. Je ne suis pas convaincue par l’argument, il n’est pas possible qy’un tel nombre de nanas reviennent de leur pedicure EN MEME TEMPS!

  2. Pingback: Le corps / The body « Wandering City

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s