Mais c’était qui ce Saint Valentin, d’abord???

Oui, la Saint Valentin est un rite débile, commercial et répugnant, auquel notre qualité de femme évoluée nous oblige à renoncer. Foin de ces représentations d’amour institutionnalisées, toute cette dégoulinante tendresse n’est que fausseté dirigée en sous-main par le grand capital. Comment demander à un homme, avec qui nous voulons avoir une relation spontanée, sincère et sans artifice, de se précipiter chez le fleuriste le plus proche pour nous acheter des roses tous les 14 févriers (oui, vous les hommes pensez que « fleur » veut dire « roses » – dans votre écrasante majorité. Eh bien scoop, ce n’est pas le cas ! Mais bon, ne vous arrêtez pas d’aller chez le fleuriste pour autant, tout est bon à prendre !)
Le problème dans l’affaire c’est qu’évidemment on aimerait bien forcer nos chers et tendres à nous acheter un petit symbole d’amour, vu que ¾ du temps de la psyché féminine est consacré à se rassurer… L’ennui, là, c’est que si VRAIMENT on était opposées à l’aspect commercial de l’affaire, on devrait se contenter d’un collier de nouilles, et ça ne va pas le faire, ça, en fait.
D’où ce dessin tout à fait dans l’esprit de Soledad Bravi.

Bref, foin de Saint-Valentin, mieux vaut penser à déboucher ses toilettes et faire un truc un peu constructif de sa journée!
Et vive l’amour quand même ! Je vous envoie des bisous à tous, dans l’esprit américain : dear readers, you are my lovely Valentines !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s