Femmes / impressions / égalité

En cette journée des Femmes qui peut paraître bien inutile parce que la lutte pour l’égalité (toute l’égalité, pour tous les dominés) c’est tous les jours, l’Emmerdeuse se gardera bien de proposer sa vision du féminisme, car les débats à la con commencent à bien lui péter les rouleaux – d’ailleurs l’an dernier on lui a dit bien aimablement qu’elle pratiquait le « féminisme cupcake » qui consisterait donc à dire pour être égaux il faut deux termes, et que l’égalité ne se ferait pas sans les hommes. Je persiste, je suis d’accord à 100% avec moi-même. C’est déjà ça de pris.

Bref j’emmerde tout le monde comme d’hab, et cette année je me fais ma petite journée des Femmes en forme de commémoration.

Lee Krasner. Noon. 1947.

Lee Krasner. Noon. 1947.

Souvenir de tous les trucs de la meufitude qui te font mal au cœur/bide/cul (rayez la mention inutile).

– Quand un mec tombe amoureux de toi pour ton physique (« qu’est-ce que tu es belle ») et que le soufflé retombe quand il se rend compte que tu as un cerveau (« tu es hystérique en fait ») – bon ok ça peut arriver à un mec aussi, je reconnais.

– Quand ta pote abandonne sa carrière pour suivre son mec au Brésil.

– Quand ton mec part aux States l’année où tu passes un concours de la mort parce que « c’est important pour mon évolution intellectuelle ».

– Quand ta pote se fait entretenir.

– Quand ta pote, après une audition pour un poste, se fait dire que « peut-être il faudrait mettre des boucles d’oreilles moins voyantes »

– Quand ta pote te dit que depuis qu’elle est mère elle se rend compte qu’on la considère enfin comme une femme.

– Quand tout le monde regarde ta pote comme une extra-terrestre parce qu’elle ne veut pas d’enfants.

– Quand tu te rends compte que ton sexe et ton style vestimentaire (« féminin ») disqualifient la teneur de ton discours (en politique, en couple, avec des amis) ; qu’on t’appelle « Nabilla gauchiste » parce que tu parles de suppression de l’héritage avec un décolleté.

– Quand ton mec te met la main sur la bouche parce qu’il trouve que tu parles trop devant ses potes.

– Quand tu tiens la main d’une amie qui expulse un micro-fœtus dans sa baignoire (vive l’avortement médicamenteux) et que le père est à pétaouchnok et n’en a rien à carrer.

– Quand tu te fais agresser. Quand ta sœur se fait agresser. Quand ta pote se fait agresser.

– Quand tu en viens à penser toute relation intersexe comme une compétition à cause de tout ce qui précède.

 Eh ben franchement, ça fait mal au cœur, au bide et au cul.

Une réflexion sur “Femmes / impressions / égalité

  1. Quand tous les 8 mars tu entends des blagues vaseuses du genre « aujourd’hui je dispense ma femme de … (ménage, cuisine, torchage de mômes…) parce que c’est LA journée des femmes…

    Énorme pensée pour les femmes syriennes et pour toutes celles qui partout dans le monde se battent pour avoir simplement le droit d’être traitées comme des êtres humains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s