Les jours de loose – La loose du métro

Tu sais que tu es dans un jour de loose du métro quand :

– le métro est bondé à tel point que tu ne peux bouger. La sueur commence à te couler dans le dos. C’est ce moment que ton voisin choisit pour te palper méthodiquement le postérieur. Combien de stations déjà ? 13 ? Ah ouais, ça porte chance.

– le métro est à l’arrêt. Tu te jettes dans l’escalier pour l’attraper, la sonnette retentit, un dernier effort, tu lances ton bras en avant pour te donner une posture aérodynamique… la porte se referme entre la poignée de ton sac et ta main. Le métro part avec ton sac dedans. Tu ENTENDS distinctement le ricanement diabolique du chauffeur qui s’éloigne dans le tunnel.

– tu sors bêtement un objet à valeur sentimentale de ton sac en attendant le métro (tout ce que vous voulez mais pas un iphone, cette perspective est par trop atroce) et là, tout à fait subitement et par sa propre volonté maligne, l’objet t’échappe des mains et tombe sur la voie. Tu penses à descendre le récupérer entre deux trains, et puis en fait non tu tiens à la vie.

– un clochard entre en titubant dans ta rame, et vient s’assoir juste à côté de toi. L’odeur est à la limite du supportable, ah non, pas supportable en fait. Un peu par politesse, un peu par conviction politique, beaucoup par lâcheté (on ne sait jamais, l’alcool rend violent, et puis les pauvres c’est dangereux tout le monde le sait, mon Dieu il est peut-être psychotique, il a peut-être un couteau dans sa besace) tu restes assise à la même place pendant 5 stations avant de te rendre compte qu’en fait il suffit de se lever tranquillement et de migrer dans la rame suivante.  Mais c’est pas vrai, qu’on me donne un cerveau !

– c’est bon tu as LARGE le temps avant le dernier métro, tu reprends un verre, puis deux puis… et merde !

– tu es seule dans la rame arrière du dernier métro avec un type à l’air louche. Tu te dis de ne pas paniquer parce que tous les types ont l’air louche quand ils sont seuls avec toi dans le dernier métro. Tu repenses aux légendes urbaines de cette femme qui s’est fait violer dans le RER devant une dizaine de passagers qui n’ont rien fait. Tu sues abondamment en ayant l’air de rien.

Mesdames messieurs en raison d’un incident voyageur le trafic est interrompu sur la ligne 12, je vous prie de bien vouloir patienter. MAIS C’EST PAS VRAI ces transports en commun, toujours en retard, toujours des problèmes !! Bullshit RATP, ces fonctionnaires vraiment quels chiens galeux ! (La loose du métro fait assez rapidement ressortir ton atavisme de droite le plus profond. Comme quoi, il existe chez tous les êtres humains. Gasp.)

– tu te rends compte qu’en fait tu es en train de t’énerver parce que tu auras 15 minutes de retard à ton rendez-vous, alors qu’incident voyageur c’est le code pour suicide. Quelqu’un vient de s’ôter la vie en se jetant sous une rame et tu n’en as rien à cirer. Life really sucks.

– il fait très très chaud, le métro est bondé et tu n’as pas beaucoup mangé aujourd’hui, oulà, ça sent le malaise vagal (vous savez ce truc ridicule dont souffrait Sarko pendant son jogging ? Ben moi ça m’arrive de temps à autre et ce n’est pas drôle – fondamentalement, ça consiste à tomber dans les pommes). Temps de sortir prendre l’air, allez on y va… Raté, tu te réveilles par terre (i.e. tu t’es évanouie). Les autres passagers s’en foutent comme de l’an 40. Tu sors comme tu peux. Seule consolation, la concentration humaine locale t’a empêché de te cogner la tête par terre.

Le métro, cette ode à la solidarité du genre humain.

2 réflexions sur “Les jours de loose – La loose du métro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s