In memoriam Troy Davis

Le ciel est, par-dessus le toit,
                Si bleu, si calme !
Un arbre, par-dessus le toit,
                Berce sa palme.
Verlaine, Sagesse, 1881.

 Le ciel par-dessus le toit en hommage à Troy Davis, qui a été exécuté aujourd’hui en Géorgie. Pas si calme.

Selon toute probabilité, le seul tort de Troy Davis fut d’être « le noir qui passait par là », une réaction sociétale tellement répugnante que je ne m’étalerai pas dessus. Et le fédéralisme c’est bien joli, mais en matière de vie et de mort des citoyens il me semble qu’une République devrait être une et que la grâce présidentielle devrait s’appliquer dans tous les Etats de la bannière étoilée.

Mais le fédéralisme est un des principes de l’Etat américain. Soit.

Et la liberté, si chère au peuple américain ? La peine de mort à l’épreuve de la liberté… La liberté, c’est un pari. La liberté, c’est un risque. Rester au coin du feu dans ses pantoufles en enfermant l’autre au moindre soupçon, c’est nier la liberté. Si nous croyons à l’égalité, à la liberté des citoyens, comment pouvons-nous priver un égal de ce bien si précieux, choisir ce qu’on veut faire de sa vie, choisir de changer de vie ?

La liberté est un risque, elle se mérite. On se demande parfois où elle est passée. Luttons pour elle et pour tous les condamnés à mort.

The sky above the roof,
            So blue, so calm!
A tree, above the roof,
            Waves its crown.
Verlaine, Sagesse, 1881. Translation Richard Stokes

 The sky above the roof as a tribute to Troy Davis, who was executed today in Georgia. Not so calm.

In all likelihood, Troy Davis’ only mistake was to be “the black passing by”, a societal reaction so loathsome I won’t expand on the subject. Federalism is a fine thing, but in the matter of life and death of its citizens, it seems to me that a Republic should be one, and that presidential pardon should apply in every state of the Stars and Stripes.

But federalism is one of the principles of the United States. So be it.

What about Freedom, so dear to the American people? Death penalty, proof against freedom… Freedom is a gamble. Freedom is a risk. Staying at the chimney corner in your slippers while locking others with suspicion, is denying freedom. If we believe that citizens are equals and free, how can deprive an equal of this so precious possession, to choose what one will do with his life, to choose to change your life?

Freedom is a risk, it has to be earned. One sometimes wonders where it’s gone. Let’s fight for it, and for every condemned person.

Une réflexion sur “In memoriam Troy Davis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s