Packing / Faire les valises

Evénement très très anxiogène qui génère d’avance un stress monstre à l’idée de manquer avion, train ou autre… J’ai jamais raté un train ou un avion, ça doit être un truc d’Alsacienne obsédée des horaires, du coup c’est un peu plus stressant à chaque fois car je m’expose à l’événement terrifiant et inconnu de rater un moyen de transport, que ma vie va en être réduite en miette si ça arrive ! Evidemment on a beau savoir que c’est pas grave, c’est d’autant plus angoissant… car qui sait, QUI SAIT ??? Le personnel de bord va-t-il comprendre ce que je dis (bien que je parle couramment l’anglais) ? L’avion suivant n’a-t-il pas plus de chances de se crasher ? Et COMBIEN CA VA ME COUTER TOUT CA hein ???

Et/ou stress d’oublier un objet ESSENTIEL à la vie là-bas du genre mes sandales compensées ou ma crème solaire, parce que sans ça comment survivre plus d’une demi-journée ? Bon ok quand j’étais en Inde j’en ai trouvé de la crème solaire, mais de la louche, très très louche… car moi pas comprendre la liste des ingrédients en hindi pour sûr !

Cependant, quand on part à New York (youpi ! je repars à NYC !!!!!!!) il ne faut pas trop se biler vu qu’on est censé y trouver de tout ! N’empêche que c’est extrêmement difficile d’y acheter des collants 40 ou 50 deniers de bonne qualité (les mecs si vous ne comprenez pas faut vous remettre au niveau mode) ; ou bien un coiffeur qui te fait une coloration correcte… Donc pour éviter les ennuis vestimentaires et crématiques, il faut des check-lists et encore des check-lists, dans ma tête, sur des papiers, dans mon agenda… Et puis essayer de ne pas oublier ma tête, c’est vraiment chaud les gars quoi !

VAIS-JE ARRIVER INTACTE DE L’AUTRE COTE DE L’ATLANTIQUE ???

Le truc le plus flippant c’est que j’ai beau avoir eu rempli une énorme valise de 20 kilos de fringues (oh ça va hein, ça reste raisonnable ! il faut aussi un petit éventail de tenues sortables !) mon placard a toujours l’air relativement plein… Quoi ? Donner les vêtements  que je ne mets pas à Emmaüs ? Oui oui oui c’est l’idée depuis longtemps… mais ! et si les jupes à mi-mollet revenaient un jour à la mode ? Ok ça ne me va épouvantablement mal mais quand même, quel déchirement ! Quand je pense que j’ai balancé mes Doc Martens en daim vert et qu’aujourd’hui elles vaudraient 200 euros – à fond à la mode les Doc, retour des années 90 !

Ceci dit, lançons nous! Bye bye Paris ! See you in NYC !!

Event producing a lot of anxiety, that creates in advance a colossal stress with the idea of possibly to miss a plane, train or else… I actually never missed a train or a plain, it has probably something to do with the fact that I’m an Alsacian obsessed with punctuality; as a result, it’s a little more stressful every time because I am exposed to the unknown and terrifying event of missing some public transport, so that my life will probably be reduced to ashes if it happens! Of course, no matter if you know it’s not really serious, it is all the more worrisome… because who knows, WHO KNOWS??? Will the crew understand what I say (even though I speak English quite well)? Isn’t the next plane more entitled to crash? And HOW MUCH WILL IT COST???

And/or stress to forget an item that would be ESSENTIAL to the life there, like my wedge heeled sandals or my sunscreen cream, because without it, how do you intend to survive more than half a day? Well sure, when I was in India I found some sunscreen cream but there was something very very fishy about it… because I not understand the list of components in hindi!

However, when you’re going to New York (yippee! I’m going back to NYC!!!!) you’re supposed not to worry since you’re supposed to find everything there! Yet, it is very difficult to buy 40 or 50 denier panty hose (guys if you don’t understand, you’ll have to work out your fashion skills); or a hairdresser dying your hair correctly… So, to avoid sartorial and creamy troubles, you’d better write check-lists, and other check-lists, in your head, on paper, on your diary… And try not to forget your head, that’s tough guys!

WILL I ARRIVE INTACT OVER THE ATLANTIC OCEAN???

The most frightening fact is that after having filled a huge suitcase with 20 kilos of clothes (oh come on, it’s still very reasonable! One must have a small range of proper dress!), my cupboard still looks relatively full… What? Give the clothes I don’t wear to the Salvation Army? Yes yes yes that’s actually  been the idea for a long time… but! What if mid-calf skirts come back into fashion? Ok they suit me fearfully bad but even though, what a heartbreak! When I think about the green suede Doc Martens I threw away! Today they would worth €200 – totally fashionable the Docs, back to the 90s!

That said, let’s take a plunge! Bye bye Paris ! See you in NYC !!

2 réflexions sur “Packing / Faire les valises

  1. « J’ai jamais raté un train ou un avion(…) du coup c’est un peu plus stressant à chaque fois car je m’expose à l’événement terrifiant et inconnu de rater un moyen de transport »
    A travailler !!
    Je te ferais une synthèse du bouquin de Nassim Nicholas Taleb: Le cygne noir, un essai de scepticisme philosophique sur les évènements imprévisibles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s