Clair de lune / Moonlight

Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.

Tout en chantant sur le mode mineur
L’amour vainqueur et la vie opportune,
Ils n’ont pas l’air de croire à leur bonheur
Et leur chanson se mêle au clair de lune,

Au calme clair de lune triste et beau,
Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres
Et sangloter d’extase les jets d’eau,
Les grands jets d’eau sveltes parmi les marbres.

Paul Verlaine, « Clair de lune », Fêtes galantes, 1869.

Your soul is as a moonlit landscape fair,
Peopled with maskers delicate and dim,
That play on lutes and dance and have an air
Of being sad in their fantastic trim.

The while they celebrate in minor strain
Triumphant love, effective enterprise,
They have an air of knowing all is vain,—
And through the quiet moonlight their songs rise,

The melancholy moonlight, sweet and lone,
That makes to dream the birds upon the tree,
And in their polished basins of white stone
The fountains tall to sob with ecstasy.

Paul Verlaine, « Moonlight », Fêtes galantes, 1869, translation by Gertrude Hall.

2 réflexions sur “Clair de lune / Moonlight

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s