Le lAgaj SMS c pa b1

Bon, si vous avez compris ce titre de post c’est sans doute que vous êtes jeune, urbain et cool, et/ou que décidément mon côté zemmourien-ultra-conservateur-vioque-à-la-masse prend le dessus. Oui, le langage sms c’est une belle chierie, et je n’y comprends goutte. Théoriquement, le problème est absolument passionnant : 160 signes maximum dans un texto, 61 millions d’abonnés au téléphone portable dont un grand nombre de djeuns, donc plein de possibilités d’écrire n’importe comment les messages en langage sms ou lAgaj sms ! Ouais, ne me dites pas que vous ne vous êtes jamais retrouvés devant un message incompréhensible sur votre téléphone genre « t tro knon jsui cho pour twa rdv 2m1 pr 1 resoi cokine ? » (1) Ce qui est extrêmement fascinant c’est ce rapport si efficace au langage : c’est vrai après tout, pourquoi se fait-on suer avec ces règles d’orthographe de l’autre côté du temps ? Et pourtant, mon surmoi de bonne élève s’insurge violemment contre cette créativité débridée. Dure réalité à laquelle il faut se confronter : non je ne suis pas une artiste du langage, oim.

Fascinés, les chercheurs en délire soulèvent le lièvre de ce nouveau « langage urbain » (ziva comme je colle à mon thème de blog ! Je ne suis pas convaincue cependant que le sms soit précisément « urbain », si ce n’est à supposer que les moujiks du rural profond ne connaissent pas le téléphone portable et maîtrisent l’orthographe…). Le langage sms, épitomé de la « banlieue » (2)  suscite donc quelques thèses de socio-linguistiques – où on apprend que le langage sms est un « sociolecte écrit qui modifie les caractéristiques orthographiques voire grammaticales d’une langue afin de réduire sa longueur » (source : Wikipédia, eh ouais c’est la loose). Ouaip, encore un sujet de thèse juteux… je cherche toujours le sujet de thèse qui n’existe PAS, ce qui ne m’empêche pas de faire dans mon froc quand les gens me demandent « et tu travailles sur quoi ? », et qu’ils ont l’air complètement paumés quand je tente de leur expliquer ma thèse. Bon faut dire aussi que je raconte mal. A propos de ce moment terrible qui traverse de façon récurrente la vie du thésard, Alain Resnais (quel grand cinéaste ! Allez voir Mon oncle d’Amérique !) nous montre la scène dans toute son horreur (allez-voir ici) mais mais mais je me permets de signaler que les chevaliers-paysans du lac de Paladru c’est pas non plus un truc qui n’intéresse personne hein, c’est quand même un sujet important de la vie des pedzouilles du Moyen-âge. Y a même un musée à leur gloire. D’où une question décisive : qu’auraient pensé les chevaliers-paysans du lac de Paladru du langage sms ? A supposer qu’ils aient su écrire ? Hein ? Allez les gars, appel à témoignage par-delà l’au-delà !

Vous pouvez même faire don de vos sms à la science. Perso ça me touche, donc je lui en ai donné quelques uns, à la science, ceux du brave Scarron, qui écrivait bien à la façon de l’académie française mais ça ne l’empêchait pas d’en sortir des bonnes :

Sergent à verge de Sodome
Exploitant partout le Royaume
Bougre bougrant, bougre bougré
Et bougre au suprême degré
Bougre au poil et bougre à la plume
Bougre en grand et petit volume
Bougre sodomisant l’ Etat
Et bougre du plus haut carat

Et tout ça en seulement 2 sms ! Pas mal le vieux cul-de-jatte ! Tout ça pour dire finalement que je n’ai pas vraiment d’avis sur le langage sms (contrairement à la mèche &  le jean slim) mais que j’ai la berlue devant un texte écrit avec 3 lettres et 6 chiffres… Je reste quand même dubitative face à la traduction (publiée!) du « d’Rnyé jr d’1 kondané » de Victor Hugo en langage sms. Faut pas non plus pousser mémé dans les orties! D’ailleurs le langage texto n’a pas la côte au pays des magazines féminins : comme nous le signale ce site internet de conseils de drague : « rédiger entièrement ses messages au format sms il faut mieux éviter pour plusieurs raisons :
– ce sont surtout les jeunes qui utilisent le langage sms et si vous essayez de séduire une femme un peu plus âgée, vous allez être ridicule
[ouais bon ok je suis vieille, c’est donc bien le fond de l’affaire…snirfl !]
– la plupart du temps, c’est illisible, on ne comprend rien, faut s’y prendre à plusieurs fois
[ah ! intéressant ! mais pour cela j’ai découvert en rédigeant ce post qu’il existe maintenant un certain nombre de dictionnaires de sms en ligne, qui marchent plus ou moins efficacement…]
– cela n’est pas très flatteur pour la fille à qui vous écrivez car elle n’aura pas l’ impression que vous avez pris le temps pour elle de vous appliquer, de réfléchir à un message intelligent et subtile
(sic) [ouais les gars, réfléchissez un peu quand vous nous draguez, allez quoi !Et évitez les « e » en trop, ça nous fera des vacances!]»

Et pour finir un petit guide des expressions sms les plus courantes pour que vous vous sentiez faire partie de la branchitude urbaine, haut les cœurs, amis vieux !

a12c4 = à un de ces quatre
lol = mdr = ptdr = loughing out loud = mort de rire = pété de rire
1posibl = impossible
j’tapLDkej’pe = je t’appelle dès que je peux
tmtc = toi-même tu sais [oui je sais mais QUE veut dire cette expression stupide? Aucune idée, mais les djeuns l’utilisent à donf!)

@+ les keums !

_________________________

  1. « T’es trop canon je suis chaud pour toi, rendez-vous demain pour une soirée coquine ? » Ah non, ça ne vous est jamais arrivé de recevoir ce genre de texto? Oui, bon après, chacun son physique…
  2. Moi qui thèse sur la banlieue je ne sais toujours pas ce que c’est « la banlieue » (ptdr quand j’en entends parler, franchement ! ouaich que Levallois-Perret paradis des caméras de sécurité à tous les coins de rue pour les vioques en stress de la life c’est aussi la banlieue !)

Une réflexion sur “Le lAgaj SMS c pa b1

  1. Tu me connais, meuf, moi je fais un mix de tout en mode caillera de stras sur le retour mais quand même bourgeos ( hein pasque je peux pas m’en empêcher, quoi, et je kiffe en plus ), ce qui me donne un style de la mort qui uut… ahahaha. Moi je dis, vive le métissage !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s